Plus que la performance, ce qui m'intéresse chez les surfeurs, c'est la façon dont ils font corps avec la mer, et s'intègrent à la nature. Le surf d'hiver correspond à cette vision des choses.
Pour le kitesurf, c'est la même chose, j'aime ce jeu entre le kitesurfeur, le vent et la mer.